Quand les sondages tentent de manipuler l'opinion

Publié le par Désirs d'avenir 78

Message de Ségolène Royal

 

Cher(e)s ami(e)s,

 

Vous êtes nombreux à protester contre certains sondages concernant les primaires et vous êtes nombreux également à me demander un avis sur cette question.

 

Comme vous le savez, je l’ai toujours dit : les sondages ne font pas l’élection mais vous avez raison : nous n’avons pas à accepter une forme de manipulation de l’opinion.

 

Le dernier exemple provient de l’inénarrable institut « opinionway » lié au Figaro et à LCI eux- mêmes vraisemblablement en ligne directe avec l’Elysée.

 

Ce nouvel exemple me permet de vous donner plusieurs arguments .

 

1. La campagne électorale n'a pas commencé et les sondages veulent imposer un résultat avant même le vote.

2. Un sondage crédible doit se faire à partir d’une base électorale stable . Or, aujourd’hui des millions de Français ,ne savent pas qu’ils ont le droit de venir voter aux primaires donc l’échantillon est forcément manipulable.

3. 50% des personnes interrogées qui répondent à la plupart des enquêtes déclarent en même temps qu’elles ne sont pas sûres de leur choix et qu’elles ne connaissent pas tous les candidats.

4. Le sondage « opinionway » porte sur un échantillon auto-administré dans lequel les gens sont incités à répondre par des cadeaux voire de l’argent.

5. Quant à l’institut « Opinionway », plusieurs analystes ont décrypté longuement sa méthode pendant la campagne présidentielle en 2007 , notamment sur les questionnaires, particulièrement orientés.

6. Je le répète encore une fois : ne laissons pas la presse de droite manipuler la primaire socialiste . Pourquoi d’ailleurs le Figaro ne fait-il pas tous les deux jours un sondage sur la primaire UMP entre Nicolas Sarkozy, François Fillon et Alain Juppé ?L’équipe de l’Elysée aurait-elle du mal à formuler les questions ?

 

Seul le peuple décidera par son vote et dans les urnes qui sera choisi pour le représenter et le défendre .

Comme toujours, le peuple fera mentir les sondeurs.

Comme toujours les sondeurs et les commentateurs jureront, mais un peu tard, qu’on ne les y reprendra plus.

Mobilisez -vous !

Expliquez autour de vous que tout le monde peut venir voter à la primaire car beaucoup de gens ne le savent pas.

Et ne vous laissez pas ballotter par des sondages qui veulent fabriquer l’opinion.

 

Très amicalement

Ségolène Royal

 

 

Manipulation des sondages : suites

 

Le précédent message décortiquait les manipulations sondagières de la dernière enquête « Opinionway » / Le Figaro / LCI.

Cette enquête vient de faire l’objet d’une vérification par l’Observatoire des sondages et la réalité dépasse la fiction ! . 

(A lire en cliquant ICI )

 

Qu’on en juge. L’échantillon soi-disant représentatif est en fait constitué de 171 sympathisants de gauche déclarant qu’ils iront voter aux primaires, c’est à dire 18% du panel total des sympathisants de gauche ( voir analyse complète).

 

Et ce sondage a été abusivement repris sur les médias nationaux pour expliquer, entre autre, que j’étais hors jeu.

Je remercie chaleureusement ces 17 personnes qui , malgré le matraquage , tiennent bon , contre vents et marées . Passer de 17 millions de voix à 17 personnes, çà surprend !.

 

Au delà de cette note d’humour, il s’agit d’une atteinte grave à la démocratie et je suis satisfaite d’apprendre qu’un groupe d’internautes a décidé de saisir la Commission Nationale des Sondages .

 

Très amicalement

Ségolène Royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article